Zoom sur la garantie des loyers impayés

L’immobilier locatif est sans doute l’un des meilleurs investissements qui existe. Seulement, il présente un risque, car il est possible que vous n’atteignez pas l’objectif que vous vous êtes fixé si le locataire n’est plus en mesure de payer son loyer. Vous devez ainsi anticiper cette insolvabilité en optant pour une garantie de loyer impayé.

La garantie loyer : une assurance pour les différents risques

En souscrivant à cette assurance, le propriétaire verse mensuellement de l’argent qui servira à couvrir certains risques.

Les charges et le loyer impayés

La garantie de loyer en suisse_04 est une assurance qui permet à tout propriétaire de recevoir des loyers, même si le locataire ne paye pas. La durée maximale d’indemnisation est de 24 mois pour 3100 euros par mois au maximum. Pour que la compagnie d’assurance valide l’indemnisation, il faut fournir une déclaration de sinistre et avoir régularisé toutes ses actions.

Les dommages

La réparation des détériorations des murs, des plafonds ou des sols peut nécessiter un budget assez conséquent. Si vous manquez de fonds pour prendre en charge la rénovation, alors vous mettrez un long moment pour pouvoir louer votre logement à nouveau. Certes, il existe le dépôt de garantie qui est versé par le locataire à son arrivée, mais il peut être insuffisant. C’est tout l’intérêt de contracter une assurance garantie de loyer afin de pouvoir réparer dans les temps les dégâts.

Le départ anticipé du locataire

Il se peut que le locataire soit décédé ou qu’il parte sans prévenir et vous n’avez aucun moyen de le contacter. Dans de telles situations, vous pouvez vous faire indemniser le montant des loyers correspondant au nombre de mois restant jusqu’à la fin du bail grâce à l’assurance garantie de loyer. Toutefois, vous devez être en mesure de justifier votre abandon.

Entre autres, la garantie loyer permet également de percevoir l’argent même lorsque le bien est en vacance locative. Enfin, elle peut prendre en charge les frais de procédure lors d’une poursuite judiciaire en cas d’impayés de loyer, si aucun accord à l’amiable n’est faisable.

Le coût de l’assurance

Cette assurance ne permet pas de dépendre du garant. Vous êtes ainsi totalement autonome en cas de défaillance sur le paiement de loyers.

Le taux appliqué pour la garantie est entre 2,75 et 4,5 % du montant du loyer. Par ailleurs, tout dépend des protections auxquelles vous souscrivez.