Séjour en Namibie: découvrir les saveurs de sa gastronomie

La Namibie est un pays riche en diversité culturelle et naturelle. En explorant ce pays, vous vous rendrez compte qu’il offre un large choix d’itinéraires. Par ailleurs, c’est également un pays qui se découvre par les papilles. De ce fait, il est immanquable de goûter aux saveurs de la cuisine namibienne lors d’un voyage dans ce pays. Retrouvez ci-dessous un aperçu des spécialités culinaires de la Namibie.

Le Braai

La cuisine namibienne a des points communs avec celle de l’Afrique du Sud. Elle est très diversifiée à cause de la multiplicité ethnique présente dans le pays. La gastronomie de la Namibie est essentiellement constituée de viande, de maïs et de lait. Ainsi, les amoureux de la viande se feront un plaisir de déguster les spécialités de la gastronomie namibienne pendant un séjour en Namibie.

Le « braai » par exemple est un barbecue de viande de bœuf ou de gibier accompagné de manioc et de légumes. Le mot « braai » veut dire « viande grillée ». Malgré le fait que ce pays soit constitué d’une centaine de kilomètres de côtes, les Namibiens sont de grand consommateur de viande de bœuf et de gibier. Le « braai » est originaire de l’Afrique du Sud, mais il est également populaire en Namibie.

Le Pap ou mieliepap

Il s’agit d’un plat qui provient également de la cuisine sud-africaine, mais qui est aussi très connu en Namibie. En effet, le mot « pap » veut littéralement dire porridge. Le mieliepap est le repas principal de la communauté Oshiwambo, mais il est aussi consommé par la plupart des autres groupes ethniques de la Namibie.

Ce plat est fait à base de maïs moulu sous forme de polenta. Il peut avoir une consistance épaisse afin de pouvoir le manger avec les mains. C’est un plat qui se consomme avec du lait et du beurre au petit déjeuner ou servi avec de la viande et des légumes verts. Il est aussi possible de l’accompagner avec de la sauce tomate.

Le Mopane

La gonimbrasia belina est une espèce de papillon empereur présente dans presque toutes les régions de l’Afrique australe dont la grosse chenille est comestible. Il faut savoir que cette dernière est très riche en protéine. Elle est appelée « ver mopane ». Cette chenille mopane se nourrit principalement de feuilles d’arbre.

Même si ce plat est un repas traditionnel du groupe ethnique Oshiwambo, ce plat est très célèbre auprès de ceux qui osent le déguster. Les chenilles mopanes peuvent être séchées et servies avec des tomates, des cacahuètes, du piment, de l’ail, et des oignons frits. Elles accompagnent souvent un plat de viande. C’est aujourd’hui un mets très raffiné qui est servi lors des grandes occasions.

Le Biltong

Étant donné que la Namibie est un pays réputé pour sa grande variété de viandes, elle propose à ses visiteurs quelques spécialités gastronomiques comme le « biltong ». Ce dernier est une viande séchée. D’ailleurs, la Namibie excelle dans la façon de faire un délicieux biltong, particulièrement avec de la viande d’oryx, de koudou et d’éland.

La viande est marinée dans un mélange de sel, de vinaigre, de poivre noir, de coriandre et de sucre pendant des jours, pour ensuite être suspendue pendant 2 à 3 semaines. Cette recette peut accompagner tous les autres types de repas même une salade verte.

Laisser une réponse