Pourquoi divorcer à l’amiable ?

Le divorce est bien souvent une épreuve pour un couple. Dès lors, pour faciliter la procédure et permettre à chacun de recouvrer sa liberté, le divorce à l’amiable est sans doute la meilleure solution. C’est une solution pour se séparer de la manière pacifique, surtout lorsqu’il s’agit d’un couple avec des enfants. Cette procédure permet non seulement d’accélérer le processus, mais aussi de divorcer dans les meilleures conditions possible.

La rapidité du divorce

Le divorce à l’amiable est sans doute la procédure la plus rapide pour un couple. En effet, il permet à un couple de boucler toutes les étapes de leur divorce en seulement quelques mois. Ceci est dû au fait que les époux sont déjà d’accord sur le principe du divorce de même que sur les conséquences. Ce qui leur permet de gagner beaucoup de temps, car ils n’auront pas à discuter de ces modalités avec le juge. De plus, ils n’auront pas à se présenter deux fois devant le juge. Un simple acte chez le notaire suffit.

Aménagement libre de conséquences

Dans le cadre d’un divorce à l’amiable, il est important pour les époux de se mettre d’accord par rapport aux modalités du divorce. Dès lors, une convention de divorce est dûment rédigée par leur avocat divorce à l’amiable Marseille. Celle-ci va reprendre toutes les éventuelles conséquences d’un divorce : garde des enfants, pension alimentaire, prestation compensatoire, partage des biens, etc. Dès lors, il est important d’envisager tous les points et les époux pourront eux-mêmes décider des conséquences. À noter que la seule limite à cette liberté reste la menace des intérêts de la famille.

Un divorce moins cher

Dans ce type de divorce, la vie privée des deux époux est largement préservée. Il s’agit sans doute de l’un des principaux avantages du divorce à l’amiable. En effet, outre la question des biens communs, les conjoints n’ont pas souvent besoin de faire appel à une tierce personne pour les aider à trancher. Si l’on sait que la procédure est bien plus simple et rapide, les frais d’avocat seront bien moins importants que dans le cadre d’un divorce classique.

La vie privée des époux est préservée

Dans le cas d’un divorce à l’amiable, les deux époux n’ont pas besoin de préciser les raisons de leur divorce. Les avocats et le notaire peuvent ne pas connaitre leurs motivations. Ce qui permet de préserver l’intimité de chacun des deux conjoints. Le divorce sera alors prononcé dans les meilleures conditions.

Laisser une réponse