Louer des œuvres d’art : est-ce rentable pour les entreprises?

Il est vrai que les œuvres d’art coûtent cher. Cependant, elles ne sont pas pour autant réservées aux quelques élites qui peuvent se permettre de dépenser une petite fortune. En effet, il est désormais possible de louer des objets de valeur. Cette alternative permet entre autres aux entreprises même pour celles qui ont un budget modeste de bénéficier de nombreux avantages notamment en termes de flexibilité, praticité et prix.

Les œuvres d’art pour embellir vos locaux

Les œuvres d’art ont toujours fait l’objet de convoitise de par leurs spécificités, leur histoire et leurs valeurs. Ces créations artistiques permettent aux sociétés d’adopter un style unique et/ou de s’exprimer à travers des illustrations originales. De plus, une entreprise peut affirmer son identité et partager ses visions à travers cette exposition d’un genre exceptionnel. En principe, ces tableaux, sculptures et autres objets de valeur en location sont exposés dans des espaces stratégiques dédiés au public et au personnel (accueil, bureau, salle de réunion, couloir…) pendant une durée déterminée.

Que ce soit par l’achat ou la location d’objets de valeur, l’art est un ingrédient essentiel à l’amélioration de l’image de marque de l’entreprise. À noter tout de même que la seconde option offre en plus un certain avantage financier et fiscal.

La location d’œuvres d’art pour réduire vos impôts

La location d’œuvres d’art fait partie des dispositifs de défiscalisation efficace. Le principe est simple : l’entreprise doit verser des mensualités afin de bénéficier à la fois des produits mis à sa disposition et d’une réduction d’impôts. En effet, l’article 39-1 du CGI stipule que les loyers versés par l’entreprise dans le cadre d’un contrat de location d’œuvres d’art sont entièrement déductibles de son bénéfice net. Toutefois, seules celles qui sont soumises à l’impôt sur les sociétés (S.A, S.A.S, S.A.R.L) et à l’impôt sur le revenu dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sont concernées par cette déduction fiscale.

Au terme de la location, il se peut également que certaines entreprises souhaitent garder une ou plusieurs œuvres d’art. Dans cette optique, l’achat rentre dans le cadre législatif du mécénat d’entreprise. Cette loi consiste à soustraire chaque année 20 % du prix d’acquisition de l’œuvre pendant un délai de 5 ans.

Outre la défiscalisation et le mécénat, certains prestataires qui proposent la location d’objets d’art offrent également un service élargi incluant le conseil, la livraison, l’installation, la maintenance…

Laisser une réponse