Les sites à ne pas manquer au cours de vacances au Botswana

Encore assez peu prisé des voyageurs, le Botswana est une destination unique en Afrique australe. Même s’il est enclavé entre la Namibie, l’Afrique du Sud, la Zambie et le Zimbabwe, ce pays est l’un des seuls du continent à bénéficier d’un environnement écologique des plus varié. Cela va sans dire qu’il possède de nombreux atouts pour un voyage mémorable dans le continent. Retrouvez donc ci-dessous ses lieux d’intérêt.

Faire une balade dans le delta de l’Okavango

C’est l’un des plus grands deltas intérieurs de la planète avec une étendue de 18 000 km² environ. Il se situe dans la partie nord du pays. En réalité, le delta est un labyrinthe aquatique composé de canaux étroits où l’on peut naviguer en mokoro (une sorte d’embarcation monoxyle qui fait près de 6 mètres de long). Du fait de son isolement ainsi que sa nature intacte et sereine, cet endroit offre un dépaysement total à ses visiteurs.

À part cela, l’un des principaux attraits de ce lieu est le magnifique spectacle de la faune qui se trouve entre les roseaux et la végétation luxuriante des berges des cours d’eau. Le delta est un véritable sanctuaire pour une grande variété d’animaux comme l’éléphant africain, le Cobe de Lechwe, le crocodile du Nil, la hyène, le guépard, le lion, le lycaon, l’hippotrague noir, l’aigle pêcheur, l’hippopotame, etc. On peut dire que ce site figure parmi les endroits idéals pour faire un safari durant un voyage au Botswana.

S’aventurer dans le désert du Kalahari

Niché entre les bassins des fleuves d’Orange et du Zambèze, le désert du Kalahari occupe une large partie du pays. La couleur des dunes d’un rouge intense qui s’alternent avec les lits des rivières asséchées, ainsi que la végétation présente, font de ce désert une étape incontournable d’un circuit au Botswana. Il se distingue par les dépôts de sédiments sableux qui sont recouverts d’arbres, traversés par des rivières saisonnières. Cet ensemble est protégé par de vastes parcs naturels et réserves.

Le désert doit également sa réputation à la richesse de sa faune composée d’antilopes et d’oryctéropes du Cap. Durant le parcours du désert, les explorateurs iront à la rencontre des Bochimans. Il s’agit d’un peuple autochtone d’Afrique australe. Une visite du désert en leur compagnie est l’occasion rêvée d’apprendre à déchiffrer les traces et empreintes d’animaux. Alors qu’il est accessible toute l’année, le Kalahari dévoile ses plus beaux aspects pendant la saison des pluies, lorsque la savane est recouverte d’herbe verte et d’arbres fleurissants.

Partir à la découverte de Tsodilo lors d’une escapade au Botswana

Dans le nord-ouest du Botswana se trouve le site archéologique de Tsodilo. Il conserve près de 4 500 mètres de peintures rupestres. Ce site se localise dans une zone de 10 km² à peu près, toujours dans le désert du Kalahari. Il est souvent surnommé le « Louvre du Désert ». Ces peintures témoignent de l’évolution humaine et environnementale. En plus, les communautés qui vivent dans cette région font de Tsodilo un lieu de culte.

Ce site a été reconnu patrimoine mondial de l’UNESCO en 2001, pour son importance historique et culturelle. Alors, ce n’est pas un hasard si Tsodilo fait partie des attractions majeures du pays. En visitant ce site, les voyageurs auront la possibilité de se rendre dans le petit musée situé à l’entrée pour connaître un peu plus sur ce lieu. En sus, les panoramas du site sont extraordinaires, en particulier au coucher du soleil.

Laisser une réponse