Les 5 réserves naturelles majeures de la Jordanie

Il est vrai que lorsqu’on aborde la Jordanie, on fait souvent allusion à un désert à perte de vue et un climat aride. Pourtant, la Jordanie est l’un des pays arabes qui sont constitués d’une faune et flore bien préservée. À travers ses variétés de paysages constituées de montagnes, vallées,Wadis et oasis, on distingue des espèces de plantes et d’animaux très riches et diversifiés. La plupart de ces sites sont d’ailleurs des espaces protégés et ont été désignés comme réserves naturelles. Pour vous donner un aperçu des richesses naturelles de la Jordanie, retrouvez dans les réserves suivantes les merveilles cachées de la Jordanie.

La Réserve de Dana

La réserve de Dana est localisée à une cinquantaine de kilomètres au nord de Petra. Il est préférable de louer une voiture pour vous y rendre lors de votre voyage en Jordanie. Vous emprunterez le chemin de la route des Rois pour y accéder. Avec ses 308 km², elle abrite des merveilles naturelles incroyables. Vous les retrouverez sûrement durant les circuits partant à travers ses chaînes de vallées, montagnes boisées, falaises en grès rouge, dunes de sable et plaines désertiques. Il faut dire que le paysage est à couper le souffle notamment du côté de la majestueuse montagne Rumana cachant les secrets des ruines de Feynan. Plus de 600 espèces de plantes, presque 200 espèces d’oiseaux, et une trentaine d’espèces de mammifères y vivent. N’hésitez pas à explorer cette réserve en trek pour avoir pleine de surprises. D’autres activités comme le VTT, canyonning ou visite historique seront au rendez-vous.

La réserve sauvage de Shaumari

Cette réserve est située à juste 10 km au sud-est d’Azraq. Suivez la route menant vers l’Arabie Saoudite sur 5 km pour arriver jusqu’au panneau l’indiquant. Ses 22 km² ont été surtout protégés pour préserver notamment les espèces en voie de disparition comme l’oryx d’Arabie. On y compte actuellement des centaines de cette espèce. Le temps d’une visite dans cette réserve, vous ferez des rencontres avec d’autres espèces telles que les autruches, gazelles du désert, des onagres et autres spécimens impressionnants. Il faut savoir que le site est constitué de deux régions différentes. L’une est une région semi-désertique munie d’un cours d’eau et l’autre un désert de pierre couvert par une couche de silex noir. Après vos visites, vous pourrez pique-niquer ou bien profiter du terrain de jeu.

shaumari

La réserve naturelle de Mujib

La réserve de Mujib est située à 125 km au sud-est d’Amman, la capitale de la Jordanie. Elle est la réserve la plus basse du monde localisée près des côtes de la mer Morte. Cet emplacement entraîne la présence de l’eau toute l’année occasionnant la présence d’une biodiversité incroyable. Elle préserve en effet des centaines d’espèces de plantes, d’oiseaux et une dizaine d’animaux carnivores tels que le renard, hyène, chacal, chat sauvage et d’autres faunes. En suivant des circuits organisés, plus précisément 3 circuits de randonnées, vous ferez des découvertes fascinantes dans ce territoire riche de nature et de culture. Ne manquez pas également la visite de la mer Morte à partir du fameux bateau solaire.

La réserve des marécages d’Azraq

Cette réserve est localisée dans le sud de la ville d’Arzaq, à une centaine de kilomètres à l’est d’Amman. Il faut savoir que cette ville a été construite autour d’une oasis qui est également classée réserve naturelle. Cette oasis est composée d’un vaste marais au coeur d’un désert semi-aride. Cette réserve abrite en général plus de 300 espèces d’oiseaux migrateurs comme les rapaces. Parmi cette avifaune présente dans la réserve, on compte l’oiseau national de la Jordanie appelé le « roselin du Sinaï ».

La réserve d’Ajlun

La réserve naturelle d’Ajlun est située au nord de la Jordanie. Elle est localisée près du village d’Umm al-Yanabee. Elle rassemble des collines verdoyantes composées de forêts denses de chênes, caroubiers, pistachiers ou de fraisiers. Un environnement qui a su donner un refuge idéal à de nombreuses espèces de faune et flore. Vous y retrouverez toujours des mammifères tels que les sangliers, loups, hyènes et renards. Les passionnés d’oiseaux se feront également plaisirs.

Laisser une réponse