L’agriculture de demain

L’agriculture intelligente pourrait être une solution préalable si la production agricole future doit répondre à la demande mondiale croissante de nourriture. Parmi les défis actuels de l’agriculture figurent l’évolution des conditions météorologiques et le ralentissement de la croissance des rendements agricoles.

Selon les estimations des Nations Unies, la population mondiale passera à 9,6 milliards d’ici 2050, et la production alimentaire mondiale devrait augmenter de 70% pour répondre à la nouvelle demande. Dans le même temps, toutefois, l’agriculture est confrontée à des défis majeurs tels que la disponibilité limitée des terres cultivables, la demande croissante d’eau douce et les effets du changement climatique.

Une solution à ces problèmes est l’utilisation de méthodes agricoles intelligentes. Pour augmenter la productivité, l’agriculture intelligente s’appuie sur les technologies de l’information et de la communication à partir des informations intégrées dans un logiciel exploitation agricole. L’agriculture de précision, l’agriculture verticale et les produits biologiques constituent les trois piliers de l’agriculture de demain.

Combler la pénurie alimentaire

L’agriculture de précision vise à utiliser les ressources plus efficacement. En utilisant des méthodes précises de plantation, de fertilisation et d’irrigation, les agriculteurs peuvent produire plus de nourriture à partir de la même quantité de terre via un logiciel exploitation agricole. Les tracteurs modernes recueillent également de grandes quantités de données pour l’analyse qui peuvent être traitées pour aider à améliorer les rendements de la ferme.

Augmenter l’offre alimentaire dans les villes densément peuplées

L’agriculture verticale est une technique où la nourriture est cultivée dans des couches verticalement empilées ou sur des surfaces verticalement inclinées. Par conséquent, les superficies disponibles pour la plantation peuvent être multipliées par un facteur significatif. Par exemple, la nourriture peut être cultivée sur la façade d’un bâtiment ou sur des pentes artificielles. Ce produit est également en meilleure santé, car sa culture est possible avec moins d’eau et presque pas de pesticides.

Pratique agricole en transition

La productivité agricole peut également être augmentée par l’application de produits biologiques dérivés de matériaux naturels tels que des extraits de plantes et des microorganismes naturels. Ils peuvent être utilisés comme engrais, pour améliorer l’absorption des nutriments par le sol et pour lutter contre les ravageurs.

Laisser une réponse