La réutilisation de l’eau

Pour préserver l’environnement, il est nécessaire de faire attention à l’eau, car c’est l’élément principal de notre planète. Elle assure notre survie ainsi que de tous les êtres vivants, d’où la nécessité des systèmes de traitement des eaux usées.

Pourquoi épurer les eaux usées

Les changements climatiques dont nous faisons face actuellement entraînent la sécheresse sur terre. Il est donc nécessaire de bien préserver l’eau et de moins la polluer. Pour ce faire, des systèmes de traitement des eaux usées ont été mis en place. Cela permet de réutiliser l’eau pour un usage industriel. C’est souvent dans l’irrigation et l’arrosage que les eaux épurées sont les plus utilisées. Cependant, il faut faire attention, car l’eau dépolluée n’est pas potable. Certes, l’épuration des eaux usées est nécessaire, mais il est aussi fondamental de changer notre comportement et de moins polluer l’eau. Pour ce faire, il est recommandé de limiter l’utilisation de détergents et d’opter pour des produits plus écologiques. Il faut aussi veiller à ce que les produits toxiques et les objets solides ne soient pas jetés dans l’évier ou les toilettes. De même, il est recommandé de composter les restes et de récupérer l’eau de pluie. Aussi simples soient-elles, ces gestes permettront de sauver les eaux et de réduire la pollution.

Processus d’épuration d’eaux usées

Le traitement des eaux usées est un long processus constitué de deux principales étapes. La première phase d’épuration consiste à retirer les matières les plus accessibles telles que les pierres et le sable. Elle est composée de trois autres étapes : le dé-grillage, le dessablage et le dégraissage. Le dé-grillage consiste à retirer les déchets non solubles et de taille moyenne. Le dessablage est nécessaire pour séparer les solides plus fins et fluides de l’eau. Enfin, il y a le dégraissage. Il permet d’ôter les matières flottantes en surface. Une fois toutes ces matières retirées, on procède à la deuxième étape qui est l’épuration. Cette phase est réalisée en reproduisant artificiellement le phénomène naturel d’autoépuration avec des bactéries. Cela peut être fait en mode aérobie ou en mode anaérobie selon les bactéries. Le système d’assainissement d’eau peut être réalisé de façon collective ou autonome. L’épuration collective consiste à récolter les eaux et à les conduire vers une station d’épuration d’eaux usées, tandis que l’assainissement autonome se fait sur place.

Le traitement des eaux usées est non seulement utile pour préserver l’environnement, mais surtout pour la santé.

Laisser une réponse