La prise de poids pendant la grossesse influencerait l’obésité de l’enfant

L’obésité de la femme, ou tout simplement la prise de poids au cours de la grossesse, augmente les risques de complications au cours de celle-ci. Et par conséquent, la santé du futur enfant est concernée. Il faut, alors, toujours penser à garder un poids sain et idéal.

Les éclaircissements du Dr CHANAVAZ Delphine, médecin pédiatre à Aubagne

La question, la plus courante pendant la grossesse, que toutes les femmes redoutent de vivre, est combien de kilos va prendre une femme enceinte ? Il faut tout de même savoir qu’une prise de poids optimale, est nécessaire à la croissance physique et mentale du fœtus, le Dr CHANAVAZ Delphine confirme qu’un surpoids moyen de 12 Kg (8-16Kg) ne doit pas alerter. Toutefois, s’il y’a eu une obésité précédente, des mesures alimentaires doivent être prises.

A moins d’une perte de poids, maigrir pendant la grossesse n’est pas une bonne idée, il vaut mieux demander l’avis d’un professionnel de santé. Il ne faut pas se compliquer la vie, il suffit d’adopter une alimentation saine, qui constitue la porte de toute mesure de sécurité. Dans ce sens le Dr CHANAVAZ Delphine recommande des aliments riches en fibres comme le riz et la patate douce tout en évitant les boissons sucrées et la nourriture salée avec plein de gras.

Contrairement aux idées reçues, l’obésité n’implique pas une césarienne au moment de l’accouchement, mais peut compliquer certains actes médicaux, comme les échographies, ou bien une anesthésie. Quant au futur bébé, le risque de lui transmettre l’obésité, est une réalité.

L’obésité c’est quoi ?

L‘obésité, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), est l’accumulation d’une grande quantité de graisse dans le corps, qui conduit à des risques pour de nombreux problèmes de santé. On peut estimer, si on est en état d’obésité, en mesurant l’indice de masse corporelle IMC.

Pour maîtriser son poids, la femme enceinte doit suivre quelques conseils du Dr CHAVANAZ Delphine :

Les premiers mois : Il faut réduire les sucres et les sucreries, les biscuits et les aliments riches en matières grasses et privilégier les fruits et légumes.
la seconde moitié de la grossesse : Il faut adopter un régime alimentaire équilibré qui prend en compte le bénéfice nutritionnel sans tenter de maigrir.
En fin de la grossesse : le poids du futur bébé augmente considérablement, il faut boire beaucoup d’eau et dormir bien, des visites régulières chez votre médecin sont les plus demandées.

Laisser une réponse