Faire le choix de son tableau électrique avec ses composants

Équiper votre maison d’un tableau de répartition électrique vous permet de garantir la sécurité des personnes, mais aussi celle de l’ensemble de votre installation. Il contrôle, distribue et protège tous les circuits électriques installés dans chaque pièce. Différents types de tableaux électriques pas cher sont visibles sur le marché comme le tableau pré-équipé ou nu. Voici comment les choisir.

Comment allez-vous choisir votre tableau électrique pour votre logement ?

Un tableau électrique dit « pré-équipé » dispose par rangée d’un interrupteur différentiel. Il intègre également le nombre de disjoncteurs requis dédié à une installation électrique classique. Le coffret intègre également les dispositifs de protection des circuits électriques d’une maison comme l’interrupteur différentiel, le bornier de mise à la terre ou encore les disjoncteurs 16 A, 20 A et 32 A.

Pour connecter les différents appareillages modulaires entre eux, il est possible de se servir de cable électrique pas cher ou des peignes électriques. Si des emplacements sont libres, un éco-compteur, des modules de commande ou encore un parafoudre en cas de nécessité, peuvent y être installés.

Un tableau pré-équipé vous offre un gain de temps considérable lors de son installation puisqu’il se raccorde simplement au réseau électrique. Il coûte également moins cher à l’achat, par rapport à un tableau nu, en plus d’être évolutif.

En choisissant un tableau électrique nu, vous avez l’avantage de sélectionner vous-mêmes les composants à y intégrer : modules de commande, dispositifs de protection, etc. Seulement, il est indispensable que vous soigniez la sélection des divers éléments qui doivent être adaptés à votre installation électrique.

L’installation d’un second tableau électrique à l’extérieur de votre maison est possible. Seulement, il faut que vous installiez un coffret étanche pour que les composants soient protégés des UV et de l’humidité.

Les composants pour votre tableau électrique

La mise à la terre

Une mise à la terre est indispensable afin d’écouler les courants de défauts ou de fuite. Cette condition est indispensable afin de permettre aux interrupteurs différentiels de bien fonctionner en tant que dispositif de protection des personnes.

L’interrupteur différentiel

L’installation d’un interrupteur différentiel entre les disjoncteurs divisionnaires et le disjoncteur général de la maison est nécessaire afin que les habitants soient protégés de l’électrocution.

Le disjoncteur

Le disjoncteur joue un rôle très important en cas de surcharge ou de court-circuit. Pour protéger l’ensemble des appareils raccordés aux prises électriques, l’électroménager et l’éclairage, il coupe le circuit électrique. Le circuit peut être également coupé manuellement grâce à une manette qui permet également de réenclencher le courant.

Le parafoudre

L’installation d’un parafoudre en tête de tableau de répartition peut être nécessaire suivant votre zone géographique. En effet, tous les logements, équipés d’un paratonnerre, situés dans les régions où le foudroiement est plus conséquent, l’installation des parafoudres conformes à la norme NF C 15-100 est obligatoire.

Laisser une réponse