Choisir un constructeur pour votre maison en bois : comment procéder ?

Vous avez décidé que votre résidence principale ou secondaire serait une belle maison en ossature en bois. Compte tenu des spécificités techniques et technologiques de ce type de bâtiment, le choix du constructeur est primordial pour le succès de votre projet. Retrouvez dans cet article comment trouver un prestataire qui répondra parfaitement à vos besoins.

Où trouver un constructeur ?

Un prestataire sérieux proposera un accompagnement d’un bout à l’autre de votre projet. Autrement dit, il sera présent dès la conception de votre maison, jusqu’à la remise des clés. Il pourra éventuellement vous assister et vous conseiller pour la paperasserie administrative (permis de construire, plan de financement, autorisations diverses, etc.).

Plusieurs moyens vous aideront à trouver un constructeur de maison individuelle à ossature bois. Vous pouvez faire vos recherches sur internet. De nombreuses entreprises ont leur site web sur lesquels vous pouvez avoir un aperçu de leurs réalisations. Les plateformes spécialisées dans la construction immobilière en bois sont une option. Vous pouvez également vous rapprocher des propriétaires de maisons en bois proches de chez vous et leur demander conseil, le bouche-à-oreille est parfois très efficace pour trouver la perle rare.

Les critères de sélection à retenir

Quels que soient les canaux que vous privilégierez pour la recherche de constructeur, vous aurez à comparer les prestataires que vous avez présélectionnés suivant divers critères. Parmi les principaux éléments à prendre en considération figurent :

  • Les compétences et l’expérience dans le domaine de la fabrication de maisons à ossature en  bois ;
  • Le respect des réglementations relatives à l’isolation thermique des constructions à usage d’habitation, notamment la norme RT2012 ;
  • Les certifications de l’entreprise comme le marquage « NF Maison Individuelle », son appartenance à des associations d’experts comme « Maison de Qualité » et à l’Union des maisons françaises ;
  • La réputation : que vous pourrez vérifier sur les sites spécialisés, via les avis laissés par les internautes ;
  • La proximité des sièges des entreprises avec votre futur chantier ;
  • La disponibilité : une entreprise qui est occupée avec plusieurs autres chantiers à la fois n’est pas une bonne idée.

Il est par ailleurs recommandé de demander des devis à chacun d’eux. Cette estimation des coûts doit être transparente. Enfin, miser sur un prestataire à l’écoute et qui a la communication facile est préférable.

Afin d’éviter les mauvaises surprises, prêtez attention au type et contrat que vous signerez avec votre constructeur (avec ou sans fourniture de plans). Ce dernier est tenu de se conformer au régime juridique du contrat de construction d’une maison individuelle (CCMI) mis en place par la loi de 1990. En principe, ce contrat inclut toutes les garanties relatives au bon déroulement du chantier et à la qualité des travaux.