Canoë et Kayak en Ardèche

Tout le monde peut se faire plaisir en faisant du Kayak ou du canoë en Ardèche. Eh oui, il n’y a pas que de la montgolfière dans cette localité. Sa rivière attire de nombreuses familles et des groupes d’amis amateurs de canoë-kayak. Les avides de sensations fortes et les débutants peuvent s’essayer aux joies du canoë et du kayak que proposent les rivières de l’Ardèche.

Passez un bon moment

Faire du canoë et Kayak en Ardèche est une expérience inédite. C’est la garantie de passer un bon moment sur une rivière accessible et joueuse. L’itinéraire est jalonné par une vingtaine de rapides, mais il permet également de découvrir un patrimoine naturel et architectural fantastique.

Cependant, la plupart d’entre nous n’arrivent pas à faire la différence entre ces deux types d’embarcations. Découvrez-la à travers les lignes qui suivent.

Canoë et Kayak

Le canoë est un bateau que l’on dirige à l’aide d’une pagaie. Il y a une pale à chaque extrémité du manche de cette pagaie. Dans un canoë, on doit rester en position assise alors que dans un kayak, on se tient sur les genoux. D’ailleurs, la pagaie d’un kayak est également différente de celle du canoë, car c’est une pagaie simple. Les deux types d’embarcations peuvent accueillir une ou plusieurs personnes. Et voilà, vous connaissez tout ce qu’il y a à savoir sur le canoë et le kayak, il ne reste plus que la pratique en Ardèche.

Où faire du canoë en Ardèche ?

Sans aucun doute, le pont d’Arc avec sa porte d’entrée spectaculaire est la destination la plus populaire de la région. De plus, les amateurs peuvent choisir leur itinéraire dans les gorges de l’Ardèche. Faire du canoë sur l’Ardèche, particulièrement sur cet itinéraire, peut se faire en choisissant la longueur de la descente. Le rapide de Charlemagne et celui de la Dent en passant par le pont d’Arc… La descente la plus courte ne fait que 5 km. Si vous vous sentez d’attaque, vous pouvez opter pour l’intégralité des gorges. En tout, elle mesure 32 km, mais elle peut être segmentée avec des descentes intermédiaires de 8, 12, 13 ou 24 km.

Par ailleurs, une navette vous permet à tout instant de rejoindre le point de départ. Il est également possible de faire une descente en canoë sur plusieurs jours. Le camping sauvage est interdit, mais il existe des lieux en bivouac pour passer la nuit aux abords de la rivière.