À la découverte de la voiture Peugeot 205 GTI

La 205 GTI est une voiture de collection qui a fait craquer de nombreux cœurs. Plusieurs années après, elle se fait toujours désirer. Plusieurs personnes investissent dans cette voiture craquante avec son air BCBG de sportive endimanchée dans le but de sécuriser leur capital. Désirez-vous acheter la 205 GTI ? cet article vous donne toutes les informations sur cette voiture.

Généralité

La 205 GTI a connu assezd’évolutions. D’une part, elle a développé 105 chevaux et son 1.6 l essence est passé rapidement à 115 chevaux. Une version plus musclée est apparu en 1986 (la 1.9 l, avec quelque 130 chevaux (puis 122 chevaux, à partir de 1992 avec l’apparition du catalyseur). L’espèce s’est bonifiée au fil des années, avec un équipement assez complet et un look modernisé.  Dans sa dixièmeannée en 1994, la 205 GTI a arrêté sa production.

Bien l’entretenir

Conçue dans les années 80, la 205 GTI possède une mécanique éprouvée, solide et une électronique encore rare. C’est une combinaison idéale pour enchainer les kilomètres. Le moteur 205 GTI est fiable. Ceci étant, vous ne devez pas négliger l’entretien (vidange moteur tous les 10.000 km et boîte tous les 50.000 km, courroie de distribution tous les 80.000 km, liquide de freinage et de refroidissement tous les 2 ans) de ce modèle de voiture qui est plus contraignant que celui d’une voiture actuelle.

Les problèmes

L’injection sur les premiers modèles, peut être source de plusieurs problèmes non seulement causer au niveau du papillon (qui prend du jeu avec l’âge) mais aussi au niveau des injecteurs (qui s’encrassent en circulation urbaine). Les premiers modèles sont les plus sensibles à la corrosion, même si, globalement, le traitement antirouille de Peugeot résiste assez bien. Il faut préciser que ces véhicules ont minimum 21 ans. La boîte est solide, mais les bagues en plastique de la commande ne le sont pas. Elles cèdent volontiers (expérience vécue !).  Les choses se gâtent du coté cosmétique plus précisément au niveau de la sellerie et de la finition en général.

Le modèle idéal

Que ce soit la 1.6 l ou la 1.9 l, toutes les deux sont intéressantes. Chacune d’elles correspondent à un style de conduite. La 1.6 l (de préférence en version 115 chevaux, voire avec le rare kit « PTS » de 125 chevaux) est ce qu’il vous faut si vousconduisez le couteau entre les dents, l’aiguille du compte-tours constamment dans le rouge. Disposant d’un moteur très souple, la 1.9 l répondra le mieux à vos attentes si vous préférez enrouler souplement les virages sur le couple.