2 des plus beaux parcs nationaux à découvrir sur les terres malgaches

La nature et les paysages figurent sans aucun doute parmi les plus importants atouts de Madagascar en tant que destination. Pour pouvoir mieux les admirer, il n’y a rien de tel que de visiter les parcs nationaux malgaches. Voici donc deux aires protégées qui figurent parmi les meilleurs parcs nationaux de la Grande Ile.

Le parc national de l’Isalo : un lieu empreint de diversité

Le parc national de l’Isalo fait partie de parcs les plus appréciés du pays. Pour beaucoup, la quinzaine d’heures de route nécessaire pour le rejoindre depuis la capitale Antananarivo valent largement la peine. D’ailleurs, les paysages et les villes rencontrés en cours de route méritent le détour. Ce qui fait du parc l’une des vedettes de plusieurs types de circuit sur mesure à Madagascar.

Pour rejoindre la commune de Ranohira dans laquelle se trouve l’entrée de fameux parc, vous devrez vous diriger vers le sud de l’ile rouge depuis la capitale Antananarivo. Vous passerez notamment par la ville d’Antsirabe, puis celle d’Ambositra, de Fianarantsoa, de Ranomafana, avant d’arriver à Ranohira. Cette commune est à moins de 300 km de Fianarantsoa et à environ 80 km de la ville d’Ihosy.

Pour explorer le parc, il vaut mieux se faire accompagner par un guide. En effet, ce dernier connait les meilleurs recoins de cet immense endroit qui s’étend sur plus de 81 500 ha. De plus, il peut vous donner différentes informations intéressantes sur la faune et la flore se trouvant dans la réserve.

Le parc national de l’Isalo possède une biodiversité très riche comptant par exemple près de 80 espèces avifaunes. Mais aussi une soixantaine d’espèces aviennes ainsi qu’une quinzaine d’espèces de primates et une quarantaine de reptiles. Sans oublier près de 400 espèces floristiques. Par ailleurs, ce parc se distingue également par la diversité du relief de sa géologie composée, entre autres, de massifs ruiniformes de grès et de granits.

La réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha et ses spectaculaires formations rocheuses

Se trouvant dans la dans la région de Melaky, dans l’Ouest de Madagascar, la réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha est la plus immense zone protégée de l’ile Rouge, avec ses plus de 157 000 ha de surface. Mais cette superficie n’est pas ce qui fait que cette aire protégée fait partie des parcs les plus impressionnants au monde. La réserve est surtout connue pour abriter des curiosités géologiques exceptionnelles, non seulement à Madagascar, mais aussi de la planète entière. C’est d’ailleurs pour cela que le parc figure, depuis 1990, dans la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Ainsi, les formations rocheuses des Tsingy sont devenues emblématiques du pays. Elles sont composées essentiellement de dépôts calcaires, ainsi que de coquillages et de fossiles. Ces jungles de rochers karstiques effilés se sont formées il y a plus de 200 millions d’années. Le ruissellement de l’eau a donné aux Tsingy leur forme particulière de pinacle aiguisé dont certains arrivent à la hauteur vertigineuse de 100 mètres.

Vous pouvez distinguer deux différentes zones en entrant dans la réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha : les petits Tsingy et les grands Tsingy. Leurs dénominations viennent de la hauteur de leurs extrémités qui vont en moyenne de 30 mètres à 60 mètres. C’est en entrant dans le village de Bekopaka que vous allez admirer les petits Tsingy qui peuvent être considérés comme un aperçu des grands Tsingy qui vous attendent dans l’autre zone du parc.

Sachez également que cet ensemble d’éperons de roches constitue un lieu de refuge exceptionnel pour différentes espèces animales et végétales. En fait, il s’est formé un biotope unique caractérisé par une grande diversité biologique. On y compte, entre autres, six espèces rares de lémuriens, plus d’une cinquantaine d’espèces d’oiseaux, mais aussi près de 700 espèces de plantes.

Laisser une réponse